Assurer un logement nomade

Que l’on habite dans une maison, dans un appartement ou encore dans une caravane ou bien une yourte, peu importe le type de logement, il est nécessaire de posséder une assurance pour son habitat. Les yourtes font partie des logements dits atypique au même titre que les tipis par exemple, et nous allons vous détailler comment faire pour les protéger.

L’habitat atypique : définition

Pour les compagnies d’assurance, il existe deux types de logement atypiques :

  • Les habitats mobiles comme les caravanes, les yourtes, les camping-car, les tipis.
  • Les bâtiments professionnels transformés en logement. C’est le cas des hangars qui sont modernisés et habillés pour en faire un loft.

Protéger son logement mobile

Le cas qui nous intéresse plus particulièrement est celui de la yourte puisque pour la plupart d’entre nous, nous avons fait le choix de vivre en harmonie avec la nature et nous avons opté pour un bien mobile afin de pouvoir le déplacer si l’envie nous en prend.

Il faut savoir qu’à partir du moment où un habitat mobile fait plus de 700 kg, on est obligé de l’assurer et de le faire immatriculer. Mais pas d’inquiétude dans notre cas, on ne va pas vous forcer à immatriculer votre yourte puisqu’elle va atterrir  dans la catégorie des biens nomades.

Avant d’aborder la protection de l’habitat, il est impératif que votre yourte ait été montée dans les règles de l’art. Il faut savoir qu’à partir du moment où la superficie d’une yourte dépasse les 35m2, il est obligatoire de demander un permis de construire afin de commencer toute opération de construction.

Assurer sa yourte

Vivre dans une yourte ne pose pas de problème particulier en termes d’assurance.

Votre compagnie d’assurance va vous proposer un contrat d’assurance logement de base mais il est important, s’il ne vous le conseille, de souscrire à certaines options comme la garantie tempête, la garantie catastrophe naturelle. Cela vous permettra d’être protégé en cas de vents violents, d’inondation, de glissements de terrain. Sans ces protections, vous ne serez pas remboursés en cas de sinistre et les frais liés aux réparations des biens endommagés au sein de votre habitat seront intégralement à votre charge. N’hésitez à vous adresser à plusieurs assureurs ou à utiliser un comparateur d’assurance habitation pour vous aider dans vos recherches et vous permettre de gagner du temps. En effet, cela vous permet de faire un premier tri, de regarder les offres qui correspondent à votre budget.